local


local

local, ale, aux [ lɔkal, o ] adj. et n. m.
• 1314; bas lat. localis
I Adj.
1Qui concerne un lieu, une région ( régional), lui est particulier. Histoire locale (opposé à générale) . Averses, éclaircies locales, qui se produisent en certains points seulement. L'heure locale, du lieu dont on parle. Il est midi, heure locale. Coutumes, traditions locales (opposé à nationales) . Patriotisme local (cf. Esprit de clocher). Particularismes locaux. « Nos codes, nos ambitions, notre politique, sont inspirés de notions fortement, puissamment locales » (Valéry). Radio, télévision locale. Journal local. Édition locale. Correspondant local ( localier) . Administration locale, pouvoir local (opposé à central) . Collectivités locales. Industrie locale. Produits locaux (cf. Du cru). Affaire, question d'intérêt local. Chemin de fer d'intérêt local : voies que les communes et les départements exploitent en régie ou concèdent à des entreprises. Impôts locaux. Taxes locales.
♢ COULEUR LOCALE.
2Qui n'affecte qu'une partie du corps. Anesthésie locale (opposé à générale) . locorégional. Traitement local.
II N. m. (1731)
1Vx Lieu considéré dans ses caractères particuliers, dans son emplacement, sa disposition, etc. Le « local de la Grande Chartreuse » (Senancour).
2(1789) Mod. Pièce, partie d'un bâtiment à destination déterminée. Locaux à usage d'habitation. chambre, logement. Locaux commerciaux, administratifs, professionnels (atelier, cabinet, laboratoire). Chercher, louer un local pour faire une fête. La réunion aura lieu dans nos locaux. « la réserve du sous-sol, [...] local presque toujours désert » (Duhamel). Locaux insalubres. Local spacieux, exigu. Locaux disciplinaires d'une caserne (salle de police, prison).
⊗ HOM. Loco (locomotive).

local nom masculin (de local) Partie d'un bâtiment considérée surtout par rapport à son état et/ou à sa destination : Un local spacieux. Local d'habitation. Local professionnel.local (synonymes) nom masculin (de local) Partie d'un bâtiment considérée surtout par rapport à son état...
Synonymes :
local, locale, locaux adjectif (bas latin localis, de locus, lieu) Particulier à un lieu, à une région, à un pays : Coutumes locales. Qui ne touche qu'une partie du corps : Anesthésie locale. Qui ne touche qu'un lieu, un groupe, un milieu bien circonscrits : Des grèves locales. Se dit d'une propriété qui est vraie ou définie dans un voisinage de chacun des points de l'espace topologique de référence. ● local, locale, locaux (expressions) adjectif (bas latin localis, de locus, lieu) Élu local, membre élu d'un conseil municipal, d'un conseil général, d'un conseil régional. Étude locale d'une fonction, étude d'une fonction f dans un voisinage d'un point x0 de son domaine de définition. Impôts locaux, ensemble des impôts directs perçus par les départements et les communes. (Taxe foncière, taxe professionnelle, taxe d'habitation, certaines taxes assimilées aux impôts directs locaux : taxe d'enlèvement des ordures ménagères, etc.) ● local, locale, locaux (synonymes) adjectif (bas latin localis, de locus, lieu) Particulier à un lieu, à une région, à un pays
Synonymes :
- régional

local, ale, aux
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Propre à un lieu, à une région. Usages locaux.
|| (Afr. subsah., Madag.) Qui ne vient pas de l'étranger. Viande locale. Employer du personnel local.
Consommer local.
d2./d Limité à un endroit déterminé; circonscrit. Un problème purement local.
|| Relatif à une certaine partie du corps. Anesthésie locale.
d3./d Couleur locale: ce qui représente au naturel les personnes, les choses, les moeurs, etc., d'un lieu ou d'une époque. Détail qui fait couleur locale.
rII./r n. m. Lieu fermé ou partie d'un bâtiment, considérés quant à leur état ou à leur destination. Local commercial, professionnel, à usage d'habitation.

⇒LOCAL, -ALE, -AUX, adj. et subst. masc.
I. — Adjectif
A. — Vx, adj. déterminatif. Qui occupe un lieu déterminé de l'espace. Présence locale de Dieu (ROB.). Alors la confusion, augmentée par la multitude des vaisseaux que la position locale rendoit inutile, devint générale chez les Mèdes (CHATEAUBR., Essai Révol., t. 2, 1797, p. 32).
MATH. Propriété locale. Propriété d'un espace topologique qui est vraie pour un point et ses environs immédiats dans un ensemble, sur une ligne ou sur une surface. La continuité d'une fonction sur E est une propriété locale alors que la continuité uniforme d'une fonction définie sur un espace métrique E est une propriété globale (BOUVIER-GEORGE Math. 1979).
Mémoire locale. Mémoire visuelle qui retient la disposition, l'ordonnance d'un lieu et s'appuie parfois sur lui pour retenir des mots, des idées ou des choses. Vous pouvez aisément m'en donner la preuve de votre identité, en me rappelant un incident qui m'arriva lorsque j'étais chez vous; incident que la mémoire la moins locale ne peut avoir oublié (VIDOCQ, Voleurs, t. 1, 1836, p. 250).
B. — Adj. caractérisant
1. Qui est particulier à un lieu limité dans l'espace que l'on oppose généralement à un ensemble plus vaste. Les rampes qui bordent l'ouverture et le sommet des méandres ménagent des abris qui (...) suffisent à créer (...) de petits climats locaux (VIDAL DE LA BL., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 131) :
1. Fabien calculait ses chances : il s'agissait d'un orage local, probablement, puisque Trelew, la prochaine escale, signalait un ciel trois quarts couvert.
SAINT-EXUP., Vol nuit, 1931, p. 112.
PEINT. Couleur, teinte locale, ton local. Couleur, teinte, ton qui sont propres à un objet ou à un lieu particulier. Peu importe à Puvis de Chavannes la note isolée, le ton local, il ne se préoccupe que de la symphonie, de la tonalité d'ensemble (BARLET, LEJAY, Art de demain, 1897, p. 126). En fixant ces taches inconsistantes qui flottent dans l'atmosphère, ils [les impressionnistes] sont obligés souvent de sacrifier la couleur matérielle des choses, la teinte locale (HOURTICQ, Hist. Art., Fr., 1914, p. 429).
P. anal. Couleur locale (v. couleur I A 3).
♦ [Parfois coordonné à un adj. de temps exprimant la briéveté pour caractériser un événement limité dans le temps et dans l'espace] Mais la grande opération sacramentelle ne s'arrête pas à cet événement local et momentané (TEILHARD DE CH., Milieu divin, 1955, p. 151).
INFORMAT. [En parlant d'un ensemble terminal] Qui est connecté directement à un canal de l'ordinateur (d'apr. Informat. 1972).
P. anal. littér. Je trouvai bientôt un amusement à essayer de corriger quelques vers, sans attacher l'ombre d'un dessein à ce petit plaisir local que procure un travail libre et léger, que l'on prend, que l'on laisse (VALÉRY, Variété V, 1944, p. 101).
2. En partic.
a) [Le lieu est une zone géographique restreinte]
[Un pays, une nation, p. oppos. à l'ensemble des nations, au monde entier] Anton. mondial, universel. La politique européenne locale, dominant et rendant absurde la politique européenne universalisée, a conduit les Européens concurrents à exporter les procédés et les engins qui faisaient de l'Europe la suzeraine du monde (VALÉRY, Regards sur monde act., 1931, p. 28). Ce conflit local de 1870-1871, ils [les parents] nous le présentaient comme une incroyable boucherie (ARNOUX, Contacts all., 1950, p. 23).
Heure locale.
[Une région, une province, une commune, p. oppos. au pays tout entier] Anton. national. Administration, communauté locale; événement, marché, pouvoir local. Quand il fut possible de transporter l'énergie à des distances de plus en plus grandes, la puissance des usines ne fut plus limitée par la consommation locale (THALLER, Houille blanche, 1952, p. 9) :
2. Il arrangea donc avec une Dalila locale je ne sais quelle trahison invraisemblable au moyen de laquelle l'empereur Barberousse, passant à Bacharach, devait être endormi, puis rasé par un des nombreux barbiers de la ville.
HUGO, Rhin, 1842, p. 138.
SYNT. Assemblée, association, autorité, coutume, fiscalité, influence, initiative, notabilité, personnalité, ressource, situation, tradition locale; approvisionnement, accident, commerce, élu, folklore, journal, mouvement, organisme, parler, pouvoir, produit, règlement local.
Collectivité locale.
D'intérêt local. Qui intéresse, qui concerne une région limitée. Dans le petit chemin de fer d'intérêt local qui devait nous conduire à Balbec-plage, je retrouvai ma grand'mère (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 661).
SPORTS. [Au rugby, au football ou dans tout autre sport d'équipe] Joueurs locaux, p. ell. locaux. Équipe qui joue sur son terrain (à domicile) en étant opposée aux « visiteurs ». Les locaux dominèrent en mêlée fermée et se montrèrent accrocheurs au possible (L'Auto, 2 déc. 1941).
DROIT
Impôts locaux. Impôts directs et indirects perçus par les collectivités locales; cour. impôts directs versés aux communes par les propriétaires de terrains bâtis et par les habitants des locaux d'habitation. On arrivait à créer une mentalité dont l'essentiel consistait à convaincre les citoyens que la politique municipale était bonne dans la mesure où l'on payait le moins possible d'impôts locaux (FONTENEAU, Conseil munic., 1965, p. 137).
Taxe locale. Taxe sur le chiffre d'affaires qui varie selon les localités. Dans ces conditions la taxe locale a paru présenter toute une série d'inconvénients : il n'existe pas de liens automatiques et constants entre le volume de l'activité commerciale et les besoins d'équipements (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 277).
INFORM., emploi subst. fém. ,,Rubrique particulière à une ville ou à une région; édition correspondante`` (VOYENNE 1967). Surtout en matière de faits divers, mamelles traditionnelles de la locale (Le Monde, 18 mars 1981, p. 42).
b) [Le lieu est une région anatomiquement restreinte] Anton. régional, général, généralisé. Œdème local; affection, infection locale. Se faire une idée exacte de ce que c'est qu'une maladie, une maladie locale, une maladie générale localisée, etc... (Cl. BERNARD, Principes méd. exp., 1878, p. 152) :
3. Cependant, il tira des flacons de sa grande redingote, se mit à préparer une potion. Comme traitement local, il se contenta d'envelopper le pied et le genou dans de la ouate, qu'il maintint ensuite avec de la toile cirée.
ZOLA, Joie de vivre, 1884, p. 837.
Anesthésie locale. Anesthésie qui insensibilise une partie du corps avant une intervention chirurgicale. Une petite intervention, sous anesthésie locale (QUILLET Méd. 1965, p. 173).
PSYCHOL. Signe local. Signe, sensation accessoire qui permet de localiser une fonction principale. Si ces sensations sont spatiales, ce n'est pas parce que chaque point de la rétine est affecté d'un signe local et donne une qualité spécifique (RUYER, Esq. philos. struct., 1930, p. 155).
c) Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. J'ai laissé de côté le passage du local à l'universel (BARRÈS, Cahiers, t. 6, 1907, p. 71) :
4. ... disant qu'il faut s'attacher aux côtés de l'art éternels et que spécialiser est empêcher cette éternité, que le spécial et le local ne peuvent produire le beau pur.
GONCOURT, Journal, 1863, p. 1350.
II. — Subst. masc.
A. — Vx. Lieu considéré dans son originalité, dans ses caractéristiques (configuration, disposition p. ex.). Le local de Jérusalem (CHATEAUBR., Itinér. Paris à Jérus., t. 2, 1811, p. 263).
5. Mon débarquement opéré, je ne devais calculer que sur une seule bataille rangée; l'issue n'en pouvait être douteuse; et la victoire nous plaçait dans Londres; car le local du pays n'admettait point de guerre de chicane...
LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 394.
B. — Au sing. ou au plur. Bâtiment, partie d'un bâtiment considéré selon sa disposition et l'occupation qui en est faite. Local aéré, étroit, infect, vaste; local à usage d'habitation; locaux insalubres, insuffisamment occupés. Ce local avait longtemps servi de magasin, d'arrière-boutique et de cuisine à l'une des deux boutiques situées sur la rue (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 185). Les locaux n'ouvrent qu'à deux heures; mais le père doit être là-haut, dans son cabinet (ESTAUNIÉ, Empreinte, 1896, p. 193) :
6. Tout le temps que lui laissait le lycée, il l'employait à travailler dans un coin du local qui ressemblait à un garage, parmi les grands et les petits anges de bronze, de marbre, de plâtre.
TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 100.
[La destination est précisée par un adj. ou un compl. déterminatif] Local professionnel, de réunion. Dans ce silence avide propre aux locaux administratifs et qui propage en sonorité creuse le moindre heurt du pied contre un meuble (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 34).
Locaux d'habitation. Taxe d'habitation d'après la valeur locative des locaux d'habitation (BACQUIAS, Conseil gén. et conseil arrondiss., 1934, p. 24).
Local commercial, locaux commerciaux. La création ou (...) l'aménagement dans les locaux ruraux ou commerciaux d'un logement ou d'une pièce (Tour. Fr., 1960, p. 46).
Local (syndical, politique); local (de réunion). Siège :
7. [Vanheede] l'avait emmenée au Café Landolt, au Local [it. ds le texte], l'avait présentée aux survivants des réunions de La Parlote... C'est parmi eux qu'elle avait retrouvé Stefany, l'ancien collaborateur de Jaurès à L'Humanité...
MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 836.
Locaux disciplinaires. Bâtiments qui tiennent lieu de prison, de salle de police dans une caserne. Marque d'affectation spéciale (IR : infirmerie régimentaire, DP locaux disciplinaires et corps de garde) (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p. 220).
REM. Localier, subst. masc. Journaliste local. Qui sont les « localiers », ces journalistes-fourmis de la presse régionale, souvent inconnus, parfois méprisés? (Le Monde, 18 mars 1981, p. 42).
Prononc. et Orth. : [], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Homon. loco (locomotive). Étymol. et Hist. A. Adj. 1. ca 1200 « qui occupe une portion de l'espace » (Epistola ad fratres de Monte Dei, ms. de Verdun, éd. V. Honemann, p. 280, 294); 2. a) 1314 « qui concerne une certaine partie du corps (en parlant d'un remède) » (H. DE MONDEVILLE, Chirurgie, éd. A. Bos, 1324); b) 1492 [date d'éd.] mémoire locale « mémoire de la place où sont les objets » (Sept Sages Rome, éd. G. Paris, p. 202); c) 1699 couleur locale peint. (v. couleur étymol. et hist.); 3. a) ca 1370 mouvement local « qui se produit en un lieu déterminé » (ORESME, Éthiques, éd. A. D. Menut, p. 505); b) 1372-74 « propre à un lieu, une région » (ID., Politiques, éd. A. D. Menut, p. 44b); c) 1772 couleur locale litt. (v. couleur étymol. et hist.). B. Subst. 1. 1731 « emplacement » (D'ARGENSON, Journal et Mémoires, éd. E. J. B. Rathery, t. 1, p. 100); 2. 1789 « pièce d'un bâtiment, lieu qui sert à quelque chose de déterminé » (LAVOISIER, Traité de Ch., II, p. 21). Empr. au lat. de basse époque localis « qui a rapport à un lieu ». Fréq. abs. littér. : 1 554. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 088, b) 2 056; XXe s. : a) 1 752, b) 2 671. Bbg. GOHIN 1903, p. 296. - RABOTIN (N.). Le Vocab. pol. et socio-ethnique à Montréal de 1829 à 1842. Montréal. Paris, Bruxelles, 1975, pp. 52-53.

local, ale, aux [lɔkal, o] adj. et n.
ÉTYM. V. 1200; bas lat. localis « qui a rapport à un lieu ».
———
I Adj.
1 a (V. 1361). Vx. Qui est situé en un lieu, occupe une portion de l'espace. || Présence locale de Dieu. || Mouvement local.
1 (…) Luther accordait facilement à Bucer que la présence dont il s'agissait (du corps du Christ dans l'Eucharistie) n'était pas locale.
Bossuet, Hist. des variations, IV, IX.
b Math. || Propriété locale : propriété (d'un espace topologique) vraie pour un point et ses environs immédiats.
c (1492) Didact. Qui concerne la localisation, l'attribution d'une position. || Mémoire locale.
2 Qui concerne un lieu, une région, lui est particulier. || Géographie, histoire locale (opposé à histoire générale). || Notions, particularités locales.
2 Nos codes, nos ambitions, notre politique, sont inspirés de notions fortement, puissamment locales; ils sont d'un homme fixé au sol, localisé.
Valéry, Regards sur le monde actuel, p. 202.
Emplois spéciaux. || Averses, éclaircies locales, qui se produisent en certains points seulement. || Il est midi, heure locale.Mœurs, coutumes, traditions locales (opposé à nationales); usages locaux. || Patriotisme local : esprit de clocher. || Particularismes locaux.Journal local.Administration locale, pouvoir local (opposé à central). || Les collectivités locales (→ Exploitation, cit. 5).Autorités, notabilités, personnalités locales (→ Fort, cit. 45). || Célébrités, gloires locales.Libertés locales (→ Reconquête, cit. 2).Industrie locale. || Consommation locale. || Ressources locales. || Produits locaux (du cru).Affaire, question d'intérêt local (→ Exercer, cit. 41; autonomie, cit. 2). || Chemins de fer d'intérêt local : voies que les communes et les départements exploitent en régie ou concèdent à des entreprises.Impôts locaux, taxes locales.
Personnes, groupes. || L'équipe locale de football. || Les joueurs locaux.N. m. pl. || Les locaux.
Par ext. Plais. || Les locaux : les habitants du lieu, de la localité. Indigène (vieilli).
2.1 — Les voilà ! Ce sont eux ! crièrent les locaux.
— Foncez dans le tas, dit Thompson. Première à gauche.
La Simca fonça dans le tas. Les locaux se dispersèrent en criant.
J.-P. Manchette, Folle à tuer, p. 115.
3 (1669). || Couleur locale. Couleur (supra cit. 23). → Rester, cit. 21.
3 (…) si le poète doit choisir dans les choses (et il le doit), ce n'est pas le beau, mais le caractéristique. Non qu'il convienne de faire, comme on dit aujourd'hui, de la couleur locale, c'est-à-dire d'ajouter après coup quelques touches criardes çà et là sur un ensemble du reste parfaitement faux et conventionnel. Ce n'est point à la surface du drame que doit être la couleur locale, mais au fond, dans le cœur même de l'œuvre (…)
Hugo, Cromwell, Préface.
Peint. || Ton local, teinte, couleur locale, propre à un objet ou à un lieu particulier.
3.1 Linge de la femme sur le devant : sur un ton local, gris blanc.
E. Delacroix, Journal, 22 sept. 1844.
4 (1314). Qui n'affecte qu'une partie du corps. || Affection, douleur, souffrance locale (→ Gêner, cit. 3).Anesthésie locale. || Traitement local.
———
II N. m. (1731).
1 Vx. Lieu considéré dans ses caractères particuliers, dans son emplacement, sa disposition, etc.
4 Je n'avais jamais rien vu, ni rien lu, que je sache, qui m'eût donné quelque connaissance du local de la Grande Chartreuse. Je savais uniquement que cette solitude était dans les montagnes du Dauphiné.
É. de Senancour, Oberman, XXI.
2 (1789, Lavoisier). Mod. Pièce, partie d'un bâtiment à destination déterminée. || Locaux à usage d'habitation (cit. 4). Chambre, logement.(Mil. XXe). || Locaux commerciaux (boutique, magasin…), administratifs, professionnels (atelier, cabinet, laboratoire). || Locaux d'exploitation agricole. || Occuper de vastes locaux. || Locaux (d'habitation) insuffisamment occupés. || Locaux insalubres. || Local spacieux. || Local exigu. Cagibi, réduit (→ Galetas, cit. 3). || Local industriel aménagé en local d'habitation Loft (anglic.). || Local où se réunissent certaines sociétés. Atelier (Francs-maçons), cercle, club.(1902). || Locaux disciplinaires d'une caserne (salle de police et prison). → Combattant, cit. 5.
5 Ce local (un appartement) somptueux constituait le domicile légal de l'ambitieux bourgeois.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 236.
6 J'assiste à des expositions de peinture dans des locaux vingt fois plus vastes qu'Hampton Court.
Rimbaud, les Illuminations, « Villes ».
7 Jibé, sous divers prétextes, descendait six ou sept fois par jour à la réserve du sous-sol, service des hôpitaux, local presque toujours désert.
G. Duhamel, Salavin, Journal, 28 mai.
———
III N. f. Techn. (journalisme). Agence départementale ou d'arrondissement (d'un journal). Localier.
DÉR. Localement, localier, localiser, localisme.
COMP. V. Amitalocal, avunculocal, bilocal, matrilocal, néolocal, patrilocal, uxorilocal, virilocal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Local — generally means that which relates to a specific area or place, and is not vast or widespread.Local may also refer to:In medicine: * Local refers to a restricted part of the organism; such as a local anesthesiaIn computing: * Locale, a term used… …   Wikipedia

  • Local — es todo lo que se refiere o es relativo a un Lugar determinado. Se aplica en diferentes ámbitos: En Ciencias Sociales: Derecho Local Historia local Sistema de intercambio local En Administración: (véase además Categoría:Administración local)… …   Wikipedia Español

  • local — local, ale (lo kal, ka l ) adj. 1°   Qui appartient à un lieu. •   Qu ajouterait à votre science [de vous, Dieu], à votre puissance, à votre grandeur, quelque espèce d étendue locale que ce soit ?, BOSSUET Élévat. sur myst. III, 3. •   Il y avait …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • local — LOCÁL, Ă, (1) localuri, s.n. (2) locali, e, adj. 1. s.n. Clădire sau grup de încăperi de utilitate publică (ocupate de o întreprindere, de o instituţie etc.). ♦ Sală special amenajată unde se serveşte publicului mâncare sau băutură; restaurant,… …   Dicționar Român

  • local — lo·cal n: local union Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. local …   Law dictionary

  • Local — Lo cal (l[=o] kal), a. [L. localis, fr. locus place: cf. F. local. See {Lieu}, {Locus}.] Of or pertaining to a particular place, or to a definite region or portion of space; restricted to one place or region; as, a local custom. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Local H — Жанры Alternative rock Hard rock Grunge Годы 1987  наши дни Страна …   Википедия

  • local — [lō′kəl] adj. [ME locall < OFr local < LL localis < L locus, a place < IE * stlokos < base * stel , to set up, stand, location > STALK1, STALL1, STILL1, Gr stellein, to put] 1. relating to place …   English World dictionary

  • local — adjetivo 1. Que afecta sólo a determinada parte de un todo: dolor local. anestesia local. 2. De un lugar: Me gusta conocer las costumbres locales. 3. Que afecta a un municipio o población o a un territorio no muy extenso: elecciones locales,… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • local — (Del lat. locālis). 1. adj. Perteneciente o relativo al lugar. 2. Perteneciente o relativo a un territorio, a una comarca o a un país. 3. Municipal o provincial, por oposición a general o nacional. 4. Que solo afecta a una parte del cuerpo.… …   Diccionario de la lengua española


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.